Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 08:03

167746 1598726935786 5264870 n (2)"NODJILELEM", littéralement : la fraternité, l’amitié, m’enchante. Comme ton nom l’indique, tu as fait fleurir la joie et la bonne humeur partout où tu passes. Mais hélas, comme on s’y attendait, le beau jardin que tu as parsemé parmi et pour nous tous, n’a pu fleurir que pour un temps. Et te voilà parti ! Tu nous as surpris cette nuit du 15 au 16 mai 2014 dans ta cinquantaine ! 

Lucie Nodjilelem, permets-moi de parler de toi au présent, car tu es et resteras dans nos cœurs, jusqu'au jour où nous devrons à notre tour rendre le dernier soupir.


Je n’ai pas l’habitude de livrer mes sentiments facilement; mais il était un devoir pour moi d'écrire ces mots, mais en voyant cette photo (de toi et moi à la réception à l’occasion du centenaire de notre indépendance) je ne puis me contenir !


Comment rester silencieux devant ce sourire légendaire ? Comment  ne pas voir dans tes yeux cette lueur ? Tu souriais entrainant ton alentour au sourire. Il n'y avait que peu de paroles, mais les sentiments étaient bien présents, des sentiments d'affection, des sentiments de joie, comme de tristesse.


Oui, chère Nodjilelem, permets mois de symboliser cette dualité des sentiments, où s’entremêlent l’immense perte, et la délivrance et de joie qu’occasionne ton décès. Car tu nous  manqueras à jamais, mais l’espérance pour nous c’est de te savoir désormais et enfin en repos, dans ta demeure éternelle !


Car oui, tu es une personne qui nous est chère, et tu nous manqueras. Toi, qui a toujours su écouter, qui a toujours souris, qui as su toujours apporter la bonne humeur, même lorsque les moments étaient difficiles. Jamais tu ne t'es plainte, jamais je ne t'ai vue de mauvaise humeur ; et en cela tu es un exemple pour nous tous, nous surtout de la communauté tchadienne de Suisse.


Les derniers moments ont été difficiles ce lundi 16 juin, jour de te dire au revoir ; te voir sourire là, dans ce cercueil,  m'a donné une véritable leçon de vie. Et je ne l'oublierai jamais.


167746_1598726935786_5264870_n--3-.jpgTu n'es pas morte, tu as simplement arrêté de vivre lorsque tu n’eus plus ton ange, la chose simplement d'elle- même arriva, comme la nuit se fait lorsque le jour s'en va. Délivrance, enfin, tu te rends ta liberté, toi qui ne demandes qu'à partir, rejoindre tes proches, et Dieu, Dieu à qui tu as voué une grande partie de ta vie, que tu as tant loué. 

Lucie Nodjilelem ! Lucie (Lumière) tu es, tu vas désormais rejoindre la lumière et l'éternité. Je me plais néanmoins, dans l’espérance, à m'imaginer que tu es là, auprès de nous et que tu vois à quel point tu es une personne précieuse pour nous tous.


Je te remercie pour ce que tu es, une personne juste, attentionnée, généreuse, gentille. Tu vivais pour ton fils, tu vivais pour les autres plus que pour toi. 


La mort n'est pas l'obscurité. C'est une lampe qui s'éteint car le jour se lève. Nous ne pleurons pas de t'avoir perdue, mais nous nous réjouissons de t'avoir connue. Pour cela,  je ne te dis pas au revoir, mais à bientôt. 

Bon voyage à toi. Et reposes en paix


Michelot Yogogombaye 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher