Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 mai 2012 4 24 /05 /mai /2012 12:50

03559-copie-1.JPG  

Rachida Dati à Marrakech le 9 avril 2012.

La maire du VIIe arrondissement Rachida Dati a jugé jeudi «déloyal», «désagréable», «ingrat» et «mal élevé» de la part de François Fillon d’assurer qu’il n’y avait pas de leader naturel à l’UMP, alors que Jean-François Copé, secrétaire général de ce parti, «fait le boulot».

Sur BFMTV-RMC, l’ex-garde des Sceaux était interrogée sur les déclarations de François Fillon un peu plus tôt, pointant «une évidence» dans le fait de dire que le départ de Nicolas Sarkozy a laissé un vide à l’UMP.

«C’est très désagréable et très déloyal vis-à-vis de Jean-François Copé», a lancé celle qui a finalement renoncé à se présenter aux législatives à Paris contre l’ex-chef de gouvernement, qu’elle a critiqué ces derniers mois.

Jean-François Copé «est le chef de l’UMP» et «on ne peut pas lui dénier le succès de la mobilisation militante et sympathisante», a-t-elle fait valoir.

«Pour la campagne des législatives, il est totalement engagé», «pour l’instant, c’est lui qui fait le boulot», a poursuivi l’eurodéputée.

Rachida Dati a jugé encore que François Fillon était «un petit peu ingrat vis-à-vis de Nicolas Sarkozy» qui «l’a fait ce qu’il est aujourd’hui, François Fillon». «Il l’a enterré un petit peu trop vite, quoi. Je ne trouve pas ça très chic. On dit à nos enfants : faut être bien élevé, bien éduqué. C’est mal élevé vis-à-vis de Nicolas Sarkozy. Il n’est pas mort non ?», a encore lancé l'ancienne garde des Sceaux.

(AFP)

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Monde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher