Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 avril 2011 7 17 /04 /avril /2011 08:51

Depuis plusieurs jours, le Burkina est secoué par diverses manifestations plus ou moins violentes.

 

sankara-1-.jpgApres les élèves et étudiants, s'en est suivi ceux des militaires en passant par celui des commerçants, sans oublier ceux des magistrats et auxiliaires de justice du Tribunal de grande instance (TGI) de Ouagadougou qui ont suspendus a juste raison l´exercice de leur fonction jusqu´à nouvel ordre. A y regarder de plus près, toutes ces manifestations ont un dénominateur commun :

la graine de l´ impunité, ensemencée au détour de la révolution d´aout 83, qui a été entre temps arrosée du sang des dignes fils du pays, Thomas Sankara et ses collaborateurs, Boukary Dabo, Norbert Zongo et ses compagnons d´infortune, et aujourd´hui Justin Zongo pour ne citer que ceux la,de la très longue liste des victimes, a fini par donner ses fruits les plus pourris au pays des hommes intègres et convaincu plus d´un Burkinabé, qu´il n existe qu´une justice de façade, a la botte d´un cercle.

 

La fracture sociale, qui fait que les moins de 20% de la population détiennent près de 75% de la richesse nationale se bunkerisent dans l´opulence et traite avec arrogance d´aigris la grande majorité de la population qui tire le diable par la queue.

 

La patrimonialisation et la corruption a grande échelle qui font qu´au Faso, il suffit d'avoir un époux ou épouse, un parent etc. dans le cercle fermé pour se voir de gré a gré attribuer un marche juteux, ou d´avoir la bonne carte de parti pour être admis a un concours ou un examen.

 

Même la grande muette n´échappe pas a cette injustice, car au Faso, nous avons une armée de galères, qui peine a joindre les deux bouts, et qui contraste avec celle chargée de la protection du seul président, qui ne connaît pas de fin de mois difficiles et qui ont tous les privilèges.

 

Une dictature qui depuis presque 24 ans sévit en manipulant les élections et maintien volontairement la population dans l´ignorance absolue puisque le pays des hommes intègres est le deuxième pays au monde ayant un taux le plus élevé d´analphabètes.

 

Toutes ces observations sautent a l'œil de n´importe quel Burkinabé, sauf a ceux du parti au pouvoir «CDP» qui au lieu de voir dans ces manifestations le ras-le bol, des populations qui n´en peuvent plus, trouvent qu´elles sont manipulées par tel ou tel parti politique.

 

Avec un si mauvais diagnostique, il n est pas étonnant qu´on ne trouvera aucun remède a un pays qu´on voudrais pourtant émergent.

----

Pourtant, on arrive a rien sans justice, et vouloir faire une réconciliation nationale sans elle n est que poudre aux yeux.

Voila pourquoi, l'ensemble des Burkinabes, auxquels se joignent ceux de l'Allemagne demande au gouvernement de Blaise Compaore , d'eviter une enieme fuite en avant et de faire la lumiere et la justice sur la mort de :

Thomas Sankara et de ses compagnons

Oumarou Clement Ouedraogo

Norbert Zongo et ses compagnons d infortunes

Les élèves de Garango

Justin Zongo et la longue liste des victimes de la 4eme république.

 

Ils demandent en outre la démission des ministres de l'enseignement secondaire, de la sante et celui de la sécurité.

 

Les Burkinabés de l´Allemagne présentent leurs condoléances aux familles de Justin Zongo, d´Assad Ouedraogo et de toutes les victimes des dernieres manifesations

 

Fait en Allemagne le 04 04 11

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Afrique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher