Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 20:12

0000papier.jpgEn s’offrant un autre bail à la tête de l’État, sous le regard à la fois atterré et  attendri  de la communauté internationale, Paul Biya sait qu’il est surveillé et ne manque plus d’occasion pour afficher sa détermination à laisser des traces positives pour la postérité. Le temps lui est désormais compté. Le rendez-vous pris avec l’histoire l’oblige à sortir du bois à la manière d’un avant-centre combatif qui entend contenir l’adversaire dans ses cinq mètres cinquante. Une manière de garder et l’initiative des réussites  et la main haute sur la partie qui se joue très serrée. Mais sept années suffiront-elles? Admettons que par extraordinaire, en déployant l’énergie du désespoir, il s’implique résolument à redresser le Cameroun sinistré et  déstructuré par un laisser-faire éhonté. Ce ne serait pas une mince affaire. Il faudrait à tout prix dans l’urgence éviter de confondre précipitation et vitesse, surtout à un âge peu enclin à permettre des libertés avec des débauches d’énergie. Pour reprendre une expression bien camerounaise, l’acteur risque de mourir dans son propre film. Pour que cela n’arrive pas il faudrait, comme on dit dans le sport de haute compétition, transformer l’essai du passage en force de la dernière élection, en renonçant à la gouvernance d’affichage, devenu au fil du temps sa marque de fabrique. Surtout qu’il faut se rendre à l’évidence  que des précautions ont été suffisamment prises pour institutionnaliser son irresponsabilité face à son bilan médiocre pendant son long et interminable règne. De la sorte, le  grand chantier à lancer à partir de janvier  tel qu’annoncé doit éloigner des grandes endémies et grandes sécheresses de robinet  ou d’intempestifs délestages d’énergie électrique, générateur de choléra et d’obscurité, n’en déplaise au porte-parole du gouvernement. Les prochaines échéances électorales sont décisives à plus d’un titre. Sortir les camerounais de la torpeur et de la lassitude afin de prendre en main leur quotidien qui leur échappe du fait de leurs choix antérieurs. Telle semble être la ligne de démarcation à franchir pour s’approprier l’avenir du Cameroun.


Mais, Paul Biya est-il encore capable d’agir? Et même s’il le voulait, son état de santé et sa condition physique le permettent-ils? Il reste à espérer qu’il laisse le Cameroun en paix comme il l’avait reçu au moment où des informations récurrentes et inquiétantes affirment qu’il a encore au plus 2 années au pouvoir.

 

Jean Bosco Talla & Maheu

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Afrique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher