Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 août 2012 2 07 /08 /août /2012 21:35

habredeby.JPGLe secrétaire d’Etat américain qui était en visite au Sénégal vendredi et samedi dernier avait aussi dans ses dossiers l’affaire Hissène Habré. Lors de son entrevue avec le Président Macky Sall, Hillary Clinton a annoncé la contribution de son pays à l’organisation du procès de l’ancien président du Tchad. Une contribution qui s’élève à un million de dollars, soit environ 500 millions de nos francs.

Tous ceux qui rêvent de voir Hissène Habré devant la barre et qui œuvrent pour cela peuvent avoir un petit sourire au coin des lèvres. Les derniers développements dans cette affaire semblent dessiner les con­tours de l’organisation prochaine du jugement du Tchadien exilé à Dakar il y a 21 ans. Depuis l’annonce du chef de l’Etat, Macky Sall de son engagement à ouvrir le procès de l’ancien président tchadien au Sénégal avant la fin de l’année, les choses se précipitent. Le grand obstacle redouté dans l’organisation de ce procès semble être l’aspect financier.

D’ailleurs, lors de la dernière réunion tenue à Dakar au mois de juillet entre des membres du ministère de la Justice et des experts de l’Union africaine, les participants avaient parlé du financement en disant qu’ils misent sur l’Union africaine et la com­munauté internationale. Seule­ment, cet appel n’est pas, semble-t-il, tombé dans l’oreille d’un sourd. Un membre de cette com­mu­nauté internationale vient de se manifester et pas le moindre. Il s’agit des Etats-Unis.

Le secrétaire d’Etat américain n’était pas venu à Dakar simplement pour saluer la démocratie sénégalaise et «l’ériger en modèle pour l’Afri­que». Hillary Clinton est venue aussi discuter d’autres choses comme…l’affaire Hissène Ha­bré du nom de cet ancien chef d’Etat tchadien en exil à Dakar et qui est poursuivi pour torture, crimes de guerre et crimes contre l’humanité. Lors de son tête à tête avec le Président Macky Sall, Mme Clinton a annoncé le soutien financier de son pays à l’organisation de ce procès. Ainsi, nous informe-t-on, elle soutient que les Etats-Unis sont prêts à contribuer à hauteur d’un million de dollars, soit environ 500 millions de francs Cfa pour l’ouverture de la procédure judiciaire contre le Tchadien. Cette contribution an­noncée des Etats-Unis montre à quel point, ils sont préoccupés par le jugement de Habré. D’ailleurs, dans un rapport rendu public le 20 juin dernier, le secrétaire d’Etat exhortait le Sénégal à prendre des mesures concrètes pour poursuivre Hissène Habré ou l’extrader vers la Bel­gi­que qui en a fait la demande. Hil­lary Clinton avait déposé son rapport le 6 juin dernier au Comité des affectations budgétaires (Ap­pro­pria­tions committee) du Sénat américain. Ce rapport avait été demandé par le Congrès américain qui avait exprimé sa préoccupation par rapport aux lenteurs dans la poursuite de l’ancien chef de l’Etat Tchadien.
Seulement, il faut préciser que les Etats-Unis s’étaient déjà engagés, en 2010, à apporter leur con­tri­bution pour l’organisation de ce procès. Une contribution qu’ils avaient aussi estimée à un million de dollars, environ 500 millions de nos francs. C’était lors de la table-ronde organisée le 24 novembre 2010 à Dakar par l’Union africaine qui avait regroupé des donateurs. Le budget global pour la tenue du procès était estimé à l’époque à 5,6 milliards de francs Cfa. Cette proposition de budget était faite par l’Union africaine et l’Union européenne. Mais, malheureusement, le procès n’a pas pu se tenir.

par Mamadou DIALLO

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher