Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 septembre 2011 4 01 /09 /septembre /2011 08:56

Matt 901        ASSILECK HALATA Mahamat, Tchadanthropus Tribune. Crédit photo: TchadantropusTribune 


La raison est simple pour ceux qui connaissent les travers et les méthodes du dictateur tchadien. Même si la conférence organisée par la France sur la Libye reste ouverte, Idriss Déby Itno Kamiss n’est pas le bienvenu pour la simple raison qu'il n'est pas officiellement invité, et surtout que tout le monde connait son implication auprès de l’autre dictateur Kadhafi.

 

Sa reconnaissance récente de l’organe CNT s’est faite par défaut et à un niveau de simple fonctionnaire des affaires étrangères, en dit long sur sa position principale. Son déplacement tous azimuts, et à course marathon depuis sa bourgade d’Amdjaress à Paris via n’djamèna furtivement s’explique par les conseils du président sénégalais Abdoulaye Wade, qui aurait intercédé en faveur de ce dernier auprès des Français et le CNT pour que celui-ci viennent assister à cette réunion. Puis, ainsi faire oublier ses méfaits en Libye. Qu’il daigne se comporter comme il le fait sans honte, ni mise n’étonne personne. Il a bel et bien participé à diverse échelle dans le conflit libyen en faveur de Kadhafi.   

 

Avant son départ, les autorités françaises voulaient complètement bloquer cette arrivée, mais la machine à influence et celle des réseaux s’est mise en marche. Abdoulaye Wade, Balkany entre autres ont insisté pour qu’il vienne, maintenant il est là, ayant fait pieds et mains pour s’inviter sans qu’on lui accorde une quelconque importance. Il est venu comme un têtard cherchant sa voie, croyant gommer de nos mémoires ses irresponsabilités à vouloir mettre la vie des Tchadiens en danger.

 

Quoi qu’il puisse dire ou faire, si des Tchadiens sont massacrés en masse en Libye, c’est bien lui le 1er responsable. Si des Africains subsahariens sont assassinés, c’est encore lui le responsable, car il n’aurait pas fallu envoyer des mercenaires (passeports et carte du MPS en témoignent) auprès de Kadhafi. Quelqu’un parmi nos confrères disait « Idriss Déby est né avant la honte ». Alors il ne faudrait pas s’étonner de ses déclarations s’il arrivait à s’exprimer, il nierait en bloc dans des "En fait disons" ce que le monde entier connait et établit par des preuves. Que les Tchadiens s’attendent à voir leur exécutif faire la danse du ventre pour séduire et plaire, mais personne n’est dupe.

 

Outre faits, l’actualité en Libye sensibilise plusieurs acteurs de l’opposition tchadienne à l’extérieur et à l’intérieur du Tchad. Dans la nuit du samedi 27 août 2011, plusieurs hommes en armes ayant évacué la Libye sont entrés au Tchad par le nord.  3 colonnes ont fait mouvement chacune de son côté. La 1ére est celle du MJE composé de 134 véhicules, qui a continué pour faire son entrée au Soudan par le Kordofan-Nord. La 2e colonne faite de 42 véhicules a investie les montagnes du Tibesti et aucune nouvelle n’en ressort jusqu’au moment où nous mettons en ligne cette information. La 3e colonne composée de 37 véhicules a pris contact avec les autorités du despote Déby Itno Kamiss afin de rentrer au bercail disent-ils. Si Idriss Déby monte en 1ere ligne sans coup férir, ce qu’il n’est pas insensible à tout cela et d’ailleurs, c’est ce qui avait engendré les diverses réunions à N’Djamena autour du clan, puis Amdjaress (la bourgade des 3 ânes).

 

À Amdjaress, la réunion qui devrait sceller l’union sacrée entre Idriss Déby Itno Kamiss et son frère Timane Déby Itno Kamiss puis le clan autour d’eux fut un véritable fiasco. Timane aurait refusé de se rendre à Amdjaress par défi d’autorité de reconnaitre l’usurpation du sultanat (base de leur différend). Il aurait dit que le sultan c’est lui et qu’il n’avait pas à se déplacer. Tout porte à croire que le fossé se creuse entre ces deux lascars, mais loin de l’intérêt suprême des Tchadiens. Car quand le clan sentira que ses intérêts sont menacés, ils finiront par être solidaire les uns aux autres.

 

Le printemps arabe doit inspirer les Tchadiens pour casser les chaines de la dictature. Rien ne peut s’obtenir sans sacrifice. La solution radicale viendra des Tchadiens, du peuple qui est volé, spolié et saigné jusqu’à la lie.

 

Par ASSILECK HALATA Mahamat

Source : Tchadantropus Tribune

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Editorial
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher