Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2012 4 05 /01 /janvier /2012 15:57

85a0797e-eae2-11e0-ae5d-3a00dfbe08dfUn soutien à l’opposition syrienne

 Le Service action de la DGSE et le Commandement des Opérations Spéciales (COS) de l’armée fran­çaise seraient déjà au contact des militaires dissidents syriens pour les former et les aider à structurer leur capacité opérationnelle, a affirmé à TTU une source de renseignement euro­péenne. Le Canard Enchaîné, dans son édition du 23 novembre, s’était contenté de faire état de leur présence en Turquie et au nord Liban, dans l’attente d’un «ordre» pour «former ces déserteurs à la guérilla urbaine». Selon cette source, la France ne serait pas la seule à occuper le terrain : la CIA et le BND auraient déjà préposi­tionné leurs hommes en Turquie et en Jordanie, avec pour mission de renforcer le principal mouvement d’opposition armée au régime de Bachar el-Assad. Le soutien apporté par la France au Conseil National Syrien (CNS), que le ministre des Affaires étrangères, Alain Juppé, a encore qualifié d’«interlocu­teur légitime» — sans le gratifier de reconnaissance formelle —, lors de sa rencontre, le 23 novembre, avec son président Burhan Ghalioun, relè­verait davan­tage d’un «affichage politique», pré­cise cette source. L’essentiel de la stratégie fran­çaise reposerait sur l’option d’un renver­sement du régime mené par l’oppo­sition militaire intérieure, que Paris appuie en sous-main, en coordi­nation avec Washington et Berlin. Une option qui se présente comme une alternative à une inter­vention militaire, sur le modèle libyen, que les alliés ont déjà écartée.

Source : TTU

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Monde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher