Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 juillet 2012 4 12 /07 /juillet /2012 16:26

jean-ping-11-juin-2012.jpgGABON - LIBREVILLE LE 11 JUILLET 2012 - Le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba, a reçu hier au palais présidentiel la présidente nationale du Congrès national africain (ANC), Baleka Mbeté, porteur d’un message du président sud-africain Jacob Zuma à son homologue gabonais. Occasion pour les deux personnalités d’évoquer la question de l’élection du président de la Commission de l’Union africaine (UA).
Le président de la République, Ali Bongo Ondimba, a reçu hier en audience au palais présidentiel, la présidente nationale du Congrès national africain (ANC), Baleka Mbeté, introduite au cabinet par le secrétaire général de la présidence de la République, Laure Olga Gondjout. La Sud-africaine était porteuse d’un message du président Jacob Zuma à son homologue gabonais Ali Bongo Ondimba. La rencontre s’inscrivait dans la suite des négociations engagées les 24 et 25 mars derniers en Afrique du Sud, entre le Parti démocratique gabonais (PDG) et le Congrès national africain, au sujet de la désignation du président de la Commission de l’Union africaine (UA). La délégation gabonaise, on s’en souvient, avait été conduite par le secrétaire général de la présidence de la République, Laure Olga Gondjout.
Il faut rappeler que le Gabon et l’Afrique du Sud sont engagés dans la course à la présidence de la Commission de l’Union africaine, à travers leurs candidats respectifs Jean Ping et Nkosazana-Dlamini Zuma. Les 52 chefs d’Etats africains, réunis en janvier dernier à Addis-Abeba pour un sommet de l’UA, n’avaient pas pu départager les deux candidats. Le challenger gabonais, Jean Ping, arrivé à chaque fois en tête, n’était pas parvenu à obtenir la majorité des deux tiers requis pour être déclaré vainqueur. Devant l’impasse, un consensus avait été trouvé pour que le candidat sortant soit maintenu en fonction, jusqu’au prochain round d’élection, initialement prévu à Lilongwe au Malawi, mais qui doit maintenant se tenir à Addis-Abeba, dans les prochains jours. Un Comité ad’ hoc composé des pays tels l’Algérie, l’Angola, la Côte d’Ivoire, le Tchad, l’Ethiopie, le Benin, l’Afrique du Sud et le Gabon, avait été mis en place pour examiner les questions liées à cette élection, en privilégiant l’esprit de consensus.
La dernière réunion de ce groupe de huit, tenue en mai dernier au Benin, n’a pas permis de lever les obstacles sur le chemin de cette élection à la présidence de la Commission de l’UA. On espère que les échanges au niveau des deux pays, le Gabon et l’Afrique du Sud, contribueront à faire avancer les positions, avant le prochain sommet de l’UA.

Koaci.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Afrique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher