Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2014 2 04 /03 /mars /2014 17:55

625352-capture.jpgLa Moselle met femmes et poubelles dans le même sac

Source : www.liberation.fr

 

Pour l’image de la femme, on repassera. Nous sommes en 2014, à quelques jours d'une nouvelle journée internationale des droits de la femme, le 8 mars, et le conseil général de Moselle a une drôle de manière de «valoriser» la femme. En quatrième de couverture de son magazine mensuel,  il affiche cette publicité de mauvais goût :

 

Plusieurs habitants, outrés, ont alerté les Chiennes de garde, ce réseau de vigilance d'une centaine de personnes (hommes et femmes) qui traque les insultes sexistes. Sur son blog, l’une d’elles raconte dans un post publié dimanche : «Je reviens de notre réunion mensuelle des Chiennes de garde [le premier dimanche du mois] avec... la valorisation des femmes dans mon sac! Et quelle valorisation! [...] Il n’est pas tolérable que des fonds publics soient utilisés pour la promotion du sexisme», écrit-elle appelant toutes les personnes outrées à adresser un courrier de réclamation au président du conseil général, Patrick Weiten (groupe UDI, Union des démocrates et indépendants).

«Des publicités de ce genre,  il y en a plein... On n'arrive pas à toutes les repérer avec nos petites mains et nos moyens. On en loupe beaucoup, évidemment, assure Marie-Noëlle Bas, la présidente des Chiennes de garde. Mais quand on peut, on dépose plainte. Et pour celle-ci, on va le faire.» L'association dépose en moyenne 4 ou 5 plaintes par an.

Les plaintes sont traitées par le jury de déontologie publicitaire, qui statue sur les manquements aux règles déontologiques qui encadrent la publicité. L'article 4 du code de la chambre de commerce internationale prévoit par exemple que «la publicité ne doit cautionner aucune forme de discrimination, y compris celle fondée sur la race, l’origine nationale, la religion, le sexe ou l’âge, ni porter en aucune façon atteinte à la dignité humaine».

Ce jury, composé de neuf membres nommés par l'Autorité de régulation professionnelle de la publicité, doit statuer dans les prochaines semaines  sur trois autres publicités pointées par les Chiennes de garde.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Monde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher