Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2012 5 16 /11 /novembre /2012 18:48

202612352009-07-11t080703z-01-apae56a0mjz00-rtroptp-2-ofrtp.jpgÀ quelques jours de la visite du président Barack Obama à Rangoon, la Birmanie a annoncé l'amnistie de plus de 450 prisonniers, dont certains politiques. L'opposition critique ce « calcul cynique » de la part du gouvernement birman.

 

L'amnistie, annoncée mercredi 14 novembre au soir a été confirmée par les médias du gouvernement. Parmi les amnistiés, le ministère de l'Intérieur a indiqué que figureront des prisonniers politiques, qui seront libérés dans un geste de « bonne volonté » afin d’améliorer les relations entre la Birmanie et les États-Unis.

 

Barack Obama doit en effet se rendre à Rangoon lundi 19 novembre pour marquer son soutien aux réformes politiques qui ont cours depuis la dissolution de la junte militaire en mars 2011. Il est le premier président américain en fonction à se rendre dans le pays. Il rencontrera Thein Sein, le président du nouveau gouvernement, et la chef de l'opposition birmane, Aung San Suu Kyi.

« La libération de prisonniers doit être saluée, mais ce serait encore mieux si [cela concernait] ceux qui ont été emprisonnés pour avoir travaillé pour les intérêts du peuple. Il est un peu étrange de voir cette amnistie juste avant la visite du président », a déclaré Ohn Kyaing, porte-parole de la Ligue nationale pour la démocratie (LND) de Aung San Suu Kyi.

 

Ecrit par Anaïs Lefébure - Jol Press

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Monde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher