Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2011 3 16 /11 /novembre /2011 23:24

libye-armes.jpgAlors que l’opération de l’Otan a officiellement pris fin le 31 octobre dernier, on commence à y voir plus clair sur l’ampleur de la dispersion de l’arsenal d’armes accumulé par le régime Kadhafi. On se souvient que, lors d’une récente conférence de presse, l’amiral Giampaolo di Paola, à la tête du Comité militaire de l’Otan, avait appelé le CNT à lutter contre cette prolifération et exprimé sa préoccupation quant à la perte de près de 10 000 missiles sol-air et leur éventuelle utilisation au profit d’AQMI. La revue de détail du matériel disparu est éloquente et particulièrement préoccupante, bien que l’absence d’un recen­sement centralisé entre les différentes factions libyennes incite à la prudence. Par ailleurs, des sources bien informées estiment que peu de systèmes parmi les plus sophistiqués seraient encore opérationnels, du fait des intempéries et du manque d’entretien.
Tout d’abord, cinq missiles Scuds, qui devaient être transférés vers le nord du pays par le CNT après avoir été «refuellés» (remplissage du réservoir de propulsion liquide), auraient disparu. L’un d’entre eux a été abandonné sur une piste, suite à une panne du porteur. D’autre part, les dépôts de la région d’Ajdabiya (proche de Benghazi) ont été partiellement vidés quelques jours avant l’attaque finale. Ce sont ainsi plus de 80 tonnes de munitions qui auraient été chargées sur quatre gros porteurs vers une destination inconnue.
Pour ce qui est des systèmes sol-air, plusieurs missiles SA-24S Igla (Manpads) ont disparu aux abords de l’aéroport de Syrte, lors de sa libération ces derniers jours. Plusieurs dizaines de caisses vides de SA-7 sont, par ailleurs, empilées dans les bunkers à Zintan (proche de la frontière tunisienne). Des tonnes de munitions, dont des missiles S75 Dvina de SA-2, et des munitions d’artillerie sont à l’abandon dans plusieurs dépôts inspectés par les Nations unies, mais non gardés par le CNT.
Quant aux armes autrefois fournies par la France, notamment entre 1979 et 1982, là aussi plusieurs auraient disparu : des postes de tir de Milan F3 (marquages français et allemands), des obus de 90 mm pour AML 90, des roquettes sol-air de 57 mm, des roquettes antichars de 89 mm. Plus inquiétant encore, on évoque également l’évanouissement dans la nature de munitions d’artillerie HE de 155 mm, et plus étonnant, la découverte de véhicules d’artillerie autoportée US M109 du même calibre.
Sur le plan naval, des dizaines de tor­pilles air-mer italiennes ainsi que des mines marines Manta et leurs copies iraniennes ont été découvertes puis dispersées. La résolution 2017 de l’Onu, proposée par la Russie et adop­tée le 1er novembre dernier, vise d’ail­leurs à inciter les autorités libyennes à empêcher la prolifération d’armes, en particulier les missiles sol-air portables (Manpads) dans la région du Sahel et au-delà. Pas sûr que cela suffise. La crainte se porte particulièrement sur la sécurité des aéroports africains, d’une importance stratégique dans certains pays enclavés. Des pilotes de certai­nes compagnies aériennes auraient déjà manifesté leur inquiétude, que l’arrivée de matériel destiné à la pro­tection aéroportuaire aurait calmée.
L’enjeu sous-jacent est évidemment une éventuelle course à l’armement dans la sous-région, conséquence de l’utilisation de ces matériels par les mouvements rebelles en guerre contre les pouvoirs centraux au Mali et au Niger, notamment les Touaregs, dont beaucoup ont soutenu jusqu’au bout le régime Kadhafi. Certains craignent, aujourd’hui, que le désert du sud libyen se transforme en “supermarché”, en attirant des groupes venus des régions environnantes, auxquels les anciens mercenaires de Kadhafi tenteraient de vendre les stocks d’armes redes­cen­dus de Libye. A cela s’ajoutent les rumeurs autour d’un éventuel “trésor” (essen­tiel­lement de l’or) appartenant au leader libyen déchu, que ses hommes auraient déplacé dans le désert.

source: www.ttu.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Afrique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher