Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 19:43

 images1-copie-1.jpgLe Tchad aujourd'hui, vu avec humour; un fait de société, le trafic des femmes, vu avec réalisme  

Lorsque l’on prend le nouveau livre de l’auteur tchadien Nétonon Noël Ndjékéry, on peut se réjouir si l’on se réfère à ses dernières productions. On peut ainsi lire en ce qui concerne l’argumentaire de Mosso, dans un Tchad miné par l'impunité, Dendo, une veuve refuse la diya, compensation qu'on veut lui verser pour la mort de son mari. Par contre, elle veut savoir pourquoi et par qui celui-ci a été tué. Pour mener cette quête onéreuse, elle va devoir se prostituer et s'adonner à la contrebande avec l'Europe. Cependant, elle finira, elle-même, en pleine Helvétie, par être livrée à une pratique qu'elle croyait définitivement reléguée dans les livres d'histoire... L’informaticien Noël Ndjékéry ne s’éloigne pas dans cette production de son quotidien et de son métier d’informaticien. Lui qui manipule les systèmes d’informations voit dans Mosso une certaine mondialisation, le Tchad aujourd'hui, vu avec humour; un fait de société, le trafic des femmes, vu avec réalisme.

A propos de l’auteur


En fait, Nétonon Noël Ndjékéry n’a pas toujours été écrivain. Il est né à Moundou au Tchad, il a fait des études supérieures de mathématiques et de physique, suivies d’une spécialisation en informatique. Il exerce aujourd’hui le métier d’informaticien dans une entreprise industrielle basée près de Lausanne en Suisse. Quand, on lui demande de revenir sur cette tendance à vouloir toujours noircir le papier, il fait savoir qu’au sortir d’une enfance enracinée dans l’oralité subsaharienne, il découvre l’écriture qu’il embrasse avec passion. Depuis, il a fait des mots et de l’écriture ses meilleurs amis. C’est ainsi qu’il propose aux lecteurs des textes ancrés dans l’actualité et teintés d’une certaine poésie, des textes où l’humour toujours sert de digue aux débordements du destin des hommes. Si son précédent livre (Chroniques tchadiennes, éditions Infolio, 2008) évoque un amour contrarié dans une Afrique mitée par la haine, son dernier roman (Mosso, éditions Infolio, septembre 2011) jette un pont singulier entre son pays d’origine et son pays d’adoption la Suisse. Il collabore régulièrement au bimestriel Carrefour de N’djamena. Il a publié Sang de Kola aux éditions de l’Harmattan en 1999, et Chroniques tchadiennes aux éditions Infolio en 2008.

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher