Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2011 1 15 /08 /août /2011 10:07

Le fou de Syrte s'est exprimé à la télévision libyenne, alors que des rumeurs faisaient état de son départ imminent du pays.

2291609.jpg

Le colonel Mouammar Kadhafi a défié à nouveau les rebelles et l'Otan lundi 15 août, leur prédisant une "fin proche", au moment où des rumeurs faisaient état de son départ imminent du pays et dans la foulée d'une percée des rebelles dans plusieurs villes, notamment dans l'ouest libyen.

"La fin du colonisateur est proche et la fin des rats est proche. Ils (les rebelles) fuient d'une maison à une autre devant les masses qui les chassent", a déclaré Mouammar Kadhafi dans un message diffusé "en direct", selon la télévision libyenne.

"Le colonisateur et ses agents n'ont plus qu'à recourir au mensonge et à la guerre psychologique après que toutes les guerres avec toutes les armes ont échoué", a déclaré Mouammar Kadhafi alors que des rumeurs se propageaient sur les réseaux sociaux et dans certains médias, faisant état de son départ imminent vers l'étranger.

Le dirigeant libyen a appelé ses partisans à garder le moral haut, à résister et à se "préparer pour la bataille pour libérer" les villes tenues par les rebelles, alors que l'insurrection affirme avoir avancé dans des villes à l'ouest du pays, comme Zawiyah, Sorman ou Gharyan.

"En direct"

La télévision libyenne diffusait des images "en direct" de la place verte au coeur de Tripoli où quelques centaines de partisans du régime étaient rassemblés, brandissant des portraits du "Guide" et des drapeaux libyens.

Le colonel Kadhafi décrivait de temps en temps des scènes sur la télévision pour "prouver" qu'il parlait en direct, a-t-il expliqué.

Sur le terrain, les combats se sont poursuivis dimanche à Zawiyah, à 40 km à l'ouest de Tripoli, entre rebelles et forces du régime.

L'entrée samedi des rebelles dans la ville stratégique de Zawiyah, après presque six mois de révolte contre le régime Kadhafi, représente l'une des plus significatives avancées des rebelles depuis le début du conflit le 15 février.

Les combats se déroulent aussi dans le sud de Sorman, plus à l'ouest. Les rebelles ont essayé d'avancer dans la ville, mais les pro-Kadhafi les bombardaient depuis l'intérieur de la cité.

Les insurgés progressent à Brega

Sur les deux autres fronts, dans l'enclave côtière de Misrata (200 km à l'est de Tripoli) comme à Brega (est), les pro-Kadhafi semblent en difficulté depuis quelques jours, même s'ils ne cèdent que peu de terrain.

Au sud de Misrata, les rebelles ont consolidé leurs positions à Touarga, dont ils ont pris le contrôle vendredi et où ils ont assuré ne plus faire face qu'à quelques poches de résistance.

Dans la cité pétrolière de Brega, poste avancé depuis des mois des pro-Kadhafi dans l'Est, les insurgés ont annoncé avoir continué leur progression, toujours avec le soutien des bombardements aériens de l'Otan.

Dimanche soir, le porte-parole du gouvernement libyen, Moussa Ibrahim, a minimisé la percée des rebelles, affirmant que les forces armées du régime étaient capables de rétablir la situation dans les villes ou quartiers où les rebelles ont pris pieds ces deux derniers jours.

Contrôle repris selon les kadhafistes

Au cours d'une conférence de presse réservée à la presse locale, Moussa Ibrahim, cité par l'agence libyenne Jana, a indiqué que les forces kadhafistes ont pu repoussé dimanche une nouvelle offensive des rebelles sur Zawiyah.

Il a ajouté par ailleurs que les troupes fidèles au colonel Kadhafi ont "repris le contrôle de Touarga et tué la plupart de ceux qui ont avancé vers la ville parmi les bandes se trouvant à Misrata".

Il a reconnu par ailleurs que les rebelles sont entrés dans la ville de Gharyan, dans la région du Jebel Nefoussa.

"Quelques bandes sont entrées dans certaines zones de Gharyan dans le but de provoquer la terreur (...) mais rien ne pousse à l'inquiétude", a indiqué M. Ibrahim, affirmant que le régime reprendra le "contrôle total de Gharyan dans les prochaines heures".

"Intensification" des raids

Il a reconnu également des "problèmes" à Sorman, à 70 km à l'ouest de Tripoli, faisant état d'"affrontements" pour le contrôle de la ville.

"Des centaines de volontaires appuyées par les forces des Moudjahidin sont en train de traiter le cas de Sorman", a-t-il ajouté.

Le régime a dénoncé ces deux derniers jours une "intensification" des raids de l'Otan sur tout le territoire libyen.

L'agence libyenne Jana a fait état lundi de raids de l'alliance atlantique sur Tripoli et sa banlieue-ouest, Janzour, ainsi qu'à Sabratha, à 70 km à l'ouest de Tripoli, où des affrontements entre rebelles et forces loyales avaient également été signalés.

Le Nouvel Observateur - AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher