Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2012 5 06 /04 /avril /2012 12:35

35e1d1c0-7fb7-11e1-80f1-2fdde9220501-493x328.jpgTiraillé entre les indépendantistes, la junte au pouvoir à Bamako et des groupes islamistes violents, l'Azawad risque d'être le théâtre d'un désastre humanitaire majeur. La France estime que cette déclaration d'indépendance unilatérale n'a «pas de sens».

C'était l'objectif de la rébellion touareg malienne. Le Mouvement national de libération de l'Azawad (MNLA) a proclamé vendredi sur son site internet «l'indépendance de l'Azawad».

La région de l'Azawad, dans le nord du Mali, est considérée comme le berceau historique des Touaregs. Invoquant le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes, le communiqué signé par le secrétaire général du MNLA déclare la reconnaissance «des frontières en vigueur avec les états limitrophes et leur inviolabilité», ainsi que son engagement «ferme à créer les conditions de paix durable». «Nous venons de terminer un combat très important, celui de la libération», s'est félicité l'un des porte-parole du mouvement sur la chaîne France 24.

La France, par la voix du ministre de la Défense, Gerard Longuet, a estimé vendredi qu'«une déclaration d'indépendance unilatérale qui ne serait pas reconnue par les Etats africains n'aurait pas de sens». Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères , Bernard Valero a déclaré que le Quai d'Orsay considérait comme «nulle et non avenue» cette proclamation d'indépendance. Ahmed Ouyahia, le premier ministre de l'Algérie, qui partage une frontière de près de 1500km au sud avec le Mali, a déclaré qu'il «n'acceptera jamais une remise en cause de l'intégrité de ce territoire», rapporte vendredi le quotidien Le Monde. Il a également dit favoriser «le dialogue» pour régler la crise, avant d'ajouter qu'une intervention étrangère ne pouvait qu'engendrer un «dérapage».
De son côté, la Grande-Bretagne a décidé de fermer «temporairement» son ambassade à Bamako et d'y «retirer» son personnel diplomatique, a indiqué un communiqué du Foreign Office.

Cette déclaration d'indépendance intervient au lendemain de l'annonce, par le même MNLA, de la fin de ses opérations militaires. Mais cela ne signifie pas l'arrêt des violences. D'abord, parce que la junte militaire au pouvoir à Bamako depuis le 22 mars, qui s'est révélée incapable de contrer l'avancée des rebelles, a appelé jeudi soir les populations du nord du pays à «résister». Surtout, parce que l'Azawad est le théâtre de rivalités entre trois principales mouvances: les touaregs du MNLA, les islamistes d'Ansar Dine et des éléments d'al-Qaida au Maghreb islamique (Aqmi).

Ansar Dine commence à imposer la charia

Ces derniers jours, ce sont les islamistes qui ont pris le dessus sur le MNLA. Or ceux-ci ne sont pas là pour l'indépendance de l'Azawad, mais pour imposer la charia à tout le pays. Amnesty International rapporte déjà les premières conséquences de cette politique sur le terrain: «À Gao, tous les bars ont été détruits. À Tombouctou, des membres d'Ansar Dine ont arrêté des personnes accusées de vols et de pillages (qui pourraient) subir des châtiments basés sur la charia». À Kidal, «Ansar Dine a demandé aux femmes de porter le voile et a détruit un night club», affirme l'ONG, qui évoque également l'enlèvement et le viol de jeunes filles de la région.

Conjuguée à la crise alimentaire qui sévit, cette situation chaotique fait craindre à Amnesty «un désastre humanitaire majeur». «Toute la nourriture et les médicaments stockés par les grandes agences humanitaires ont été pillés et la plupart des travailleurs humanitaires ont fui (...). Les populations font face à un risque imminent de graves pénuries alimentaire et médicale qui pourraient entraîner de nouvelles pertes humaines», alerte l'ONG, qui demande un accès immédiat à ces zones pour les agences humanitaires.

figaro.fr

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Afrique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher