Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 14:40

11245440-43a5-11dd-a703-06b70e824aa2-1-.jpgL'ancien président sud-africain Nelson Mandela, agé de 93 ans, a été hospitalisé samedi 25 février pour des douleurs abdominales, mais "va bien", selon la présidence.

"Le président Jacob Zuma souhaite annoncer que l'ancien président Nelson Mandela a été admis à l'hopital aujourd'hui, 25 février 2012", a indiqué un communiqué de la présidence.

"Madiba se plaint depuis longtemps de douleurs au ventre et les médecins ont estimé qu'il avait besoin d'une attention médicale spécialisée", ajoute le texte, l'appelant par son nom de clan, affectueux utilisé par la plupart des Sud-Africains.

"Je ne peux pas faire davantage de commentaires, mais je peux vous assurer que l'ancien président a bon moral et va bien", a déclaré à la chaîne d'informations en continu e-news le porte-parole de la présidence, Mac Maharaj.

"Je ne veux pas entrer dans les détails parce que nous souhaitons préserver l'intimité de la famille du président Mandela et de lui-même et éviter les rumeurs, nous essayons d'être proactifs", a-t-il ajouté, assurant que la présidence tiendrait le pays au courant de l'évolution de la situation.

Inquiétude en Afrique du Sud

La présidence n'a pas précisé dans quel hôpital l'icône de la lutte anti-apartheid avait été hospitalisé.

La fragile santé du premier président de l'après-apartheid avait déjà provoqué l'inquiétude en Afrique du Sud après une hospitalisation l'an dernier pour une infection respiratoire aiguë.

"Nous lui souhaitons une récupération rapide et nous l'assurons de l'amour et des voeux de tous les Sud-Africains et des gens à travers le monde", dit le communiqué de la présidence, demandant que "tous respectent l'intimité de Madiba et de sa famille pendant cette période".

Dernière apparition publique en juillet 2010

Nelson Mandela est apparu pour la dernière fois en public à la finale de la Coupe du monde de football, organisée par l'Afrique du Sud, en juillet 2010. Et sa dernière apparition dans les médias sud-africains date du 7 octobre lors du dernier recensement de la population.

Nelson Mandela était resté plusieurs mois dans son village de la province du Cap oriental (sud) où il s'était rendu pour fêter son 93ème anniversaire en janvier, puis avait regagné son domicile de Johannesburg fin janvier.

Emprisonné pendant vingt-sept ans par le régime raciste de l'apartheid, prix Nobel de la paix en 1993, il a été élu en 1994 premier président noir d'Afrique du Sud lors du premier scrutin ouvert à tous les habitants du pays et s'est retiré en 1999 après un unique mandat.

Une série de billets de banque à son effigie

Nelson Mandela fait l'objet d'un véritable culte en Afrique du Sud. Son image et ses citations sont omniprésentes, de nombreuses avenues portent son nom, ses anciennes maisons ont été transformées en musées, tandis que les produits à sa gloire, casquettes, tee-shirt, livres de cuisine et autres envahissent les étals des lieux touristiques.

Le président Zuma a annoncé le 11 février qu'une nouvelle série de billets de banque à son effigie serait mise en circulation d'ici la fin de l'année.

Des rumeurs sur sa santé agitent régulièrement les réseaux sociaux. Fin décembre, un journaliste reconnu avait annoncé son hospitalisation sur twitter suite à la diffusion par une chaîne de télévision d'une rétrospective de 2011 rappelant sa maladie de janvier, ce qui avait conduit la présidence sud-africaine à rassurer sur sa santé.

Le Nouvel Observateur avec AFP

Par Le Nouvel Observateur avec AFP

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher