Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mars 2014 3 26 /03 /mars /2014 14:50

ob_db312b_3362efd49fc055fcede8c4792e92c2a6-646.jpgUn petit, tout petit texte qui mériterait d’être long pourtant.

Depuis quelques jours de nombreuses publications traitent du « racisme au Maroc ».

Ce racisme est implicitement institutionnalisé chez nous.

Ce racisme, celui que Nelson Mandela découvrit avec effroi lors de sa visite au Maroc, alors sous Hassan 2, est présenté par bon nombre de têtes aux chapeaux coniques comme étant l’expression de notre culture …

Celle que les marocains véhiculent consciemment car inscrit dans le patrimoine makhzénien …

Le Maroc est le premier pays à avoir reconnu les Etats-Unis! Aime-t-on crier à tout va ! Oui certes, ce dernier fut aussi l’un des principaux pourvoyeurs d’esclaves vers le nouveaux monde.(ça c’est écrit en tout petit, tout petit).

Mais aujourd’hui, notre société marocaine du pays et de la diaspora est-elle raciste ?

-“Tbronziti m3a rassek , wouliti Draoui” “Tu as bien bronze, on dirait un esclave”

Alors vous ne voyez toujours pas ?

-« Chouf 3roussa Zouina wakha Ka7la » « Regarde la mariée, elle est belle malgré qu’elle soit noire »

Ne me dite pas que vous n’avez jamais entendu ce genre de phrases …

Mesurons l’ampleur de notre racisme avec honnêteté, celle du malade qui prend conscience de sa pathologie et qui a le choix, soit de la combattre, soit de s’y résigner.

Oui, au Maroc nous sommes majoritairement racistes, oui il y a de l’antisémitisme à revendre, oui il y a dans notre société un système de castes informelles et des privilégiés qui viennent renforcer ce racisme.

Certaines plumes tentent de justifier cette ignominie, accordant à l’interjection « 3azzi » une définition tolérable … C’est quoi ce délire !!

D’autres accusent la bourgeoisie marocaine de vouloir paraître, en portant ces revendications d’égalité raciale.

A mon humble avis, il ne faut rien attendre de la bourgeoisie marocaine ou si peu, tant que cette dernière sert de rustine à ce système féodale et archaïque, système qu’elle reproduit dans son intimité.

En plus d’être le premier islamiste du pays, le roi et sa troupe de gais lurons sont les premiers racistes du pays. Je vous passe les détails que représentent la « négritude » à l’intérieur du palais.

La « négritude » des marocains … Tiens, ce serait un excellent sujet de thèse universitaire. Comme je le disais dans un de mes précédant textes, trop de marocains ont un solide problème avec leur propre « négritude ».

Je me rappelle de ce mariage… La marié, une splendide marocaine métisse à la peau d’ébène s’était fait grimer le visage en blanc par la « Ziyana »(maquilleuse) . Un vrai visage « de pierrot au clair de la lune », tableau burlesque qui se dressa là, sous mes yeux. Cette maquilleuse auto-proclamée (comme elle le sont souvent) avait oublié les mains … Et là, c’était vraiment comment dire … Cheeelllllooouuuu comme truc. Une espèce de face d’aspirine avec les mains du « père fouettard ».

Pourquoi ce délire de vouloir blanchir une peau qui ne l’est pas… ? C’est alors que mon cours d’histoire vint me titiller le cerveau et me rappela que sous, je ne sais plus quel Louis (11, 12 , 13 , 14 , 15 , 16, peut-être même sous tous les Louis), le fait d’avoir la peau un peu bronzée vous assignait au rang du bas peuple, celui qui était exposé au soleil dans les champs, à la corvée.

Sommes-nous devenus aussi rétrograde que l’était la société française de cette époque ?

Alors je me suis une fois de plus confessé :

-J’ai grandi dans une ambiance raciste. Oui, Monsieur !

-Dans une société raciste avec des racistes qui étaient convaincus qu’ils ne l’étaient pas. Oui, Monsieur !

- Avec aussi des victimes du racisme, les « racisés » qui à leur tour l’infligeaient aux autres comme une sorte d’exutoire de leur souffrance de « bougnoule » Oui Monsieur !

Je me suis même récemment pris la tête avec un ami. Sa mère est marocaine et noire, je lui ai dit, en voyant la photo, qu’elle est noire et j’ai perdu un ami …

Pourquoi … ? Allez lui poser la question !

Nous sommes racistes avec nos semblables, pourtant nous n’aimons que nous …

Et comme dernier exemple que j’assimile comme une forme de racisme dans notre société, c’est celui de la femme marocaine qui lorsqu’elle épouse un européen « l’oblige » à se convertir sous peine de ne pas pouvoir l’épouser …

Ne riez pas cela existe encore, oui cela existe qu’un mec qui s’appelle Bertrand face fi d’une partie de lui-même en se rebaptisant Bilal, pour que la famille de sa moitié daigne le regarder …

Oui, que ce même Bertrand par amour ou que sais-je se fasse circoncire à 27 ans, pour qu’enfin la famille de sa moitié daigne le regarder, car incapable d’assumer face à notre société que Bertrand est Catholique et qu’il aime leur fille.

Une femme au Maroc ne peut se marier qu’avec un homme de confession musulmane ou juive (les 2 religions reconnues par la constitution marocaine).

Je ne comprends pas cette attitude suprématiste face aux autres, que je traduis encore et encore comme étant une forme de racisme !

Les exemples sont multiples et franchement, ils mériteraient qu’une plume plus assidue que la mienne en fasse l’analyse afin que nous puissions avoir une esquisse de réponse crédible face à ce douloureux constat.

Pour finir, sur cette surprenante campagne antiraciste au Maroc je suis tiède voir gelé, car tant qu’elle ne remet pas en branle toute la société marocaine dans ses plus hautes sphères « culturelles », elle ne sert à rien si ce n’est qu’à bousculer gentiment certaines consciences en mal de sensations.

Zmagri en mode « one shot » sans relecture

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Afrique
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher