Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 avril 2012 6 28 /04 /avril /2012 14:37

 

maran1.jpgRené Maran fut un écrivain français brillant et de réputation internationale. Son roman «Batouala», prix Goncourt en 1921, a été traduit partout dans le monde. Ce livre est la première biographie consacrée à l’écrivain. Au fil de ses recherches, l’auteur a pu acquérir une connaissance intime de René Maran, en consultant ses archives personnelles et familiales, les archives administratives coloniales ainsi que de nombreuses photos inédites. Un livre dense, clair et très bien documenté qui retrace ce qu’a été la vie tumultueuse du premier prix Goncourt noir de la République française.

Lorsque "Batouala" obtient le prix Goncourt en 1921, en pleine période coloniale, le livre fait scandale et déclenche les polémiques. René Maran, fonctionnaire colonial en Afrique, ami d’enfance de Félix Eboué, a osé décrire et dénoncer, dans sa préface, les abus et exactions des colons français. Il est alors brimé par sa hiérarchie et menacé de mort dans les colonies. Sous les pressions des plus hautes autorités françaises en Afrique, il sera contraint de démissionner de l’administration coloniale. En même temps, il est encensé par une certaine partie de la presse française et étrangère et inspire d’autres écrits tel le Voyage au Congo d’André Gide.

Sous l’Occupation, la position de Maran est délicate. Parisien célèbre, intellectuel noir et époux d’une femme blanche, le régime de Vichy ne lui est pas favorable. Sommé par les Allemands de collaborer en écrivant des articles à charge contre sa patrie, la France et contre les Etats-unis, il refuse et se tient à l’écart du monde politique. Le regard qu’il porte alors sur ses compatriotes témoigne de la valeur qu’il accorde aux principes d’indépendance d’esprit, de dignité et de liberté : Les Français sont, présentement, ou anglophiles, ou hitlérophiles, ou américanophiles, ou soviétophiles, ou fascistophiles. Tous comptent, selon leurs affinités électives, ou sur l’Amérique, sur l’Angleterre, sur la Russie, sur l’ordre hitlérien ou sur les disciplines fascistes pour les sauver du chaos où les ont plongés, leur insouciance, leurs querelles intestines et leur incurie.

Dans une France tourmentée par son histoire et sa mémoire coloniales, la vie de René Maran est riche d’enseignements. A la fois homme de couleur et fonctionnaire colonial consciencieux en Afrique, à la fois persécuté par sa hiérarchie et très respecté dans les milieux intellectuels français et étrangers, René Maran a su incarner l’excellence. Son parcours est celui d’un intellectuel noir, venu des Antilles, qui a réussi à s’imposer, par son talent, dans la vie littéraire parisienne. Il est aussi celui d’un homme adoré par son épouse, Camille, et admiré des grands écrivains de l’époque : Léopold Sédar Senghor, Aimé Césaire, André Gide, François Mauriac, etc.

 

Extrait de Batouala

maran_batouala.jpgLe grand chef Batouala ne peut plus dormir comme avant dans la quiétude de la haute brousse. De nombreux soucis l'empêchent de rejoindre «le doux feu intérieur du sommeil»: ses fonctions rituelles, la proximité des chasses, l'éloignement manifeste de sa femme... Et surtout, cette sourde rumeur qui répète que l'homme blanc accable l'homme noir et le traite moins bien que son chien. Batouala, pourra-t-il encore vivre heureux au bord du grand fleuve Nioubangui?

Batouala est le premier roman «nègre» écrit par un «nègre». Son auteur, un fonctionnaire antillais du ministère des Colonies, soulève, en 1921, un vent de scandale; et pourtant, cette même année, il remporte le Prix Goncourt...

La lecture de ce roman et de son impérative préface permettra aux élèves de comprendre le contexte dans lequel ont pu naître une telle œuvre et un tel paradoxe. Elle leur permettra aussi de découvrir un des premiers textes de la «négritude», mouvement littéraire et artistique du XXe siècle, qui entraîna l'émergence d'une culture noire et de sa conscience.

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Monde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher