Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2011 1 21 /02 /février /2011 09:07

03559-copie-1.JPGNdlr: De la bavure, encore de la bavure, toujours de la bavure. Pour combien de temps encore?

Se tentant observé à la loupe depuis des semaines et ayant perdu toute confiance vis-à-vis de son mentor, Ahmat Hassaballah Soubiane vivait sur le qui-vive depuis plusieurs jours déjà. Des signes et signaux lui auraient permis de comprendre qu'il était sur la sellette et son éjection probable de son poste sans fonction dans les prochains jours voire son arrestation semblaient se préciser chaque jour. Par conséquent, il aurait pris le large pour parer à toute éventualité.

Source: Tchad-presse.net  

Ahmat Hassaballah Soubiane reçu par le chef de l'Etat tchadien lors de son ralliement en août 2009
Ahmat Hassaballah Soubiane reçu par le chef de l'Etat tchadien lors de son ralliement en août 2009

Ahmat Hassaballah Soubiane, l'ancien ambassadeur du Tchad aux Etats-Unis, devenu rebelle et qui a rallié le régime de Deby il y a un peu moins de deux ans, aurait pris la fuite samedi matin. 

 

Après son départ en catimini de la capitale tchadienne, Soubiane aurait repris le chemin du maquis. Il serait arrivé à Khartoum demander l'asile politique. Le conseiller fugitif aurait essuyé une fin de non-recevoir. Les autorités soudanaises l'auraient ordonné vertement de quitter le territoire sur-le-champ.

Selon la rumeur, il envisagerait d'aller tenter sa chance en Europe, en l'occurrence dans l'Hexagone. « Il possède un passeport diplomatique et peut se rendre probablement en France demander l'asile », a affirmé une source proche de l'affaire qui a requis l'anonymat.

Ahmat Hassaballah Soubiane a été nommé « Conseiller spécial » par le Chef de l'Etat tchadien plusieurs mois après son ralliement en 2009. La nomination de Soubiane à ce poste était un moyen propice pour mieux surveiller tous ses faits et gestes d'autant plus qu'il était mis sur écoute téléphonique peu de temps après son ralliement.

Plusieurs indices annonciateurs démontraient à quel point la méfiance entre les deux hommes était perceptible ces derniers temps. « Le Président n'a pas vu son Conseiller spécial depuis déjà plusieurs mois », a précisé cette même source.

Se tentant observé à la loupe depuis des semaines et ayant perdu toute confiance vis-à-vis de son mentor, le « Conseiller spécial » du Chef de l'Etat tchadien était sur le qui-vive depuis plusieurs jours. Des signes et signaux de mauvaise augure lui auraient permis de comprendre qu'il était sur la sellette. 

Son éjection probable de son fauteuil de « Conseiller spécial » (poste sans fonctions), voire son arrestation dans les prochains jours semblaient se préciser chaque jour. Par conséquent, il aurait pris le large le 19 février 2011 pour parer à toute éventualité.

A suivre.

La Rédaction 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher