Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2012 2 10 /07 /juillet /2012 18:59

262144.jpgLa compagnie nationale s'est vue retirer son certificat de transport aérien, après un audit du système de sécurité mené par l'autorité de l'aviation civile

Toumaï retrouvera-t-elle les airs?

Les passagers du vol Toumaï Air Tchad du vendredi 6 juillet à destination de Douala n’ont pas pu embarquer. Sans doute ne pourront-ils plus le faire dans un avion estampillé aux couleurs de Toumaï Air Tchad, la compagnie nationale détenue majoritairement par l’État tchadien.

Le 4 juillet, l’autorité de l’aviation civile, représentant l'Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), a en effet notifié à la compagnie aérienne le retrait de son certificat de transport aérien. L’audit mené par l’OACI a mis à jour un «problème grave de sécurité» chez plusieurs compagnies opérants à N’Djaména: Toumaï Air Tchad mais aussi Sahara Aéro Services et RJM Aviation, également basées à N’Djaména.

Dans le milieu de l’aviation civile tchadienne, rares sont les techniciens surpris par cette décision. L’unique Fokker 28 de la Toumaï Air Tchad ne fait plus partie des avions autorisés à effectuer des vols internationaux depuis 2002. À ces manquements s’ajoute une violation des règles de sécurité à plusieurs niveaux. L’audit a également constaté de graves défaillances dans la délivrance des autorisations de naviguer aux compagnies aériennes opérant à N’Djaména. Toumaï vole depuis une année avec un certificat provisoire de transport aérien, inexistant dans la nomenclature de l’aviation civile.

Par Madjiasra Nako, jeuneafrique.com

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher