Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juin 2011 5 03 /06 /juin /2011 20:28

720078_yemen-saleh.jpgLe président yéménite Ali Abdallah Saleh se trouvait dans la mosqiée du Palais présidentiel quand celle-ci a été frappée par des tirs d'obus, vendredi 3 juin 2011.

 

La mosquée du Palais présidentiel, à Sanaa, a été frappée par deux obus ce vendredi matin.

Le président yéménite Ali Abdallah Saleh a été victime vendredi d'une attaque aux obus contre la mosquée du Palais présidentiel à Sanaa. La chaîne de télévision de l'opposition, Souhail TV, affirme que le président Saleh est mort. Mais l'Etat a rapidement démenti, affirmant qu'il se "port[ait] bien". 


Le Premier ministre, Ali Mohamed Moujawa, d'autres hauts responsables sont également blessés et quatre officiers de la Garde républicaine ont été tués. 


Une source proche de la présidence a fait état de tués parmi les personnes présentes dans la mosquée, rassemblées pour la prière musulmane hebdomadaire du vendredi, sans identifier les morts. 


Le porte-parole du Congrès populaire général (CPG), Tarek Chami a accusé le puissant chef de la tribu des Hached, cheikh Sadek al-Ahmar, en guerre contre les forces gouvernementales dans un quartier du nord de Sanaa, d'être responsable des tirs. 


"Les al-Ahmar ont franchi toutes les lignes rouges", a-t-il dit. "Les al-Ahmar se retrouvent désormais dans une situation difficile", a-t-il ajouté, précisant que la mosquée avait été touchée par deux obus. 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Monde
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher