Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 février 2010 7 07 /02 /février /2010 22:56

4674_1119022663479_1464412242_30488863_4968307_n.jpgCe qui est né doit certainement mourir. Et ce qui meurt renaît toujours, de toute façon ! Des lâches peuvent vous atteindre dans un acte de lâcheté propre à leur nature. Cependant, ils ne peuvent détruire que votre corps physique. Ils ne détruiront ni votre âme, ni votre esprit, moins encore vos œuvres de bienfaisance! N'ayez donc pas peur et ne vous laissez pas intimider! (myo).

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Ils-Elles ont dits
commenter cet article
12 septembre 2009 6 12 /09 /septembre /2009 09:23
"Pourquoi l'Homme africain doit il entrer dans l'histoire quand il forme à lui seul l'histoire. Si l'Amérique ne dit pas le contraire ce n'est pas la France qui nous prouvera le contraire. La France n'est rien sans l'Afrique de toute facon". Moyalbaye Youssouf Dairou.

Ndlr: l'Afrique a donné à la France son illusion d'être une puissance. Le problème de l'Homme africain c'est de ne pas être capable de couper ce cordon ombilical qui le lit encore à ce Château de cartes et qui l'avilise et hypothèque l'avenir de ses enfants. 
Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Ils-Elles ont dits
commenter cet article
8 août 2009 6 08 /08 /août /2009 14:59

« Nous avons dans nos rangs des individus à la moralité douteuse qui ternissent l’image de l’opposition en général », Acheikh Ibn-Oumar

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Ils-Elles ont dits
commenter cet article
30 juillet 2009 4 30 /07 /juillet /2009 15:04

Que ce soit dans le cinéma, la musique, le théâtre, la peinture, le sport, la sculpture, la chanson, bref en matière de l'art et de la culture, je crois qu'il y a, dans ce domaine, des génies créateurs au Tchad; des génies créateurs malheureusement étouffés. Aucune politique nationale d'encouragement et de mise en valeur de nos rochers culturels n'a été mise en place. Nos autortés brillent par leur indifférence en ce qui a trait à la chose culturelle et semblent négliger, sinon ignorer l'aspect culturel de notre identité nationale. C'est dommage, c’est vraiment dommage pour les jeunes créateurs et surtout dommage pour le Tchad!

Michelot Yogogombaye

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Ils-Elles ont dits
commenter cet article
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 09:16
A propos de Nelson mandela Mahamat Moussa Ahmat Il est incontestablement un meilleur parmi les meilleurs fils que le berceau de l'humanité a bien voulu donner au monde".
C'est lui Nelson Mandela.

Libéré des geôles du régime sauvage de 'apartheid après 27 ans de prison, il a créé la République "Arc-en-ciel" dans lequel blancs et noirs, musulmans et chrétiens, animistes, croyants et athées, sudistes et nordistes , bourreaux et victimes de l'apartheid vivent désormais en harmonie même s'il reste encore ici et là quelques poches de résistance à la cohabitation pacifique, des nostalgiques de la haine raciale.  Yes we can!


Repost 0
Published by rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Ils-Elles ont dits
commenter cet article
7 septembre 2008 7 07 /09 /septembre /2008 10:43
Le besoin de venir au soleil s’impose 

Par Djimé Adoum, tchadnews.info (sahelien@hotmail.com)


Des combats « très violents  et d’une forte bassesse» opposent les Tchadiens de tout bord ces jours-ci sur la toile.  Ces combats, au risque de nous tromper, occasionnent des dégâts considérables et risqueraient de compliquer les efforts et la volonté de ceux ou celles qui cherchent à apporter une modeste contribution aux efforts de paix.   Ajoutons aussi  et rappelons-nous bien que ces dégâts fournissent en substance des données significatives à ceux ou celles qui veulent que le pays des Sao sombre davantage dans son état actuel.      La cacophonie qui s’intensifie sur les toiles n’est autre chose que l’émanation du tribalo-ethnique qui a fait du Tchad ce qu’il est aujourd’hui.  Au risque de nous tromper, cet état de choses convient parfaitement avec les détracteurs.  Bien que ca ne nous honore pas, il sert comme substrat à beaucoup de choses et fournit un moyen d’allaitements aux fossoyeurs.   Evitons le rwandisation du Tchad.
 

Revenons au titre de l’article.  Le manque de transparence dans la signature des articles serait un des facteurs contribuant à cette déliquescence.  La dernière fois que nous avons évoqué le besoin urgent de transparence, certains des compatriotes signataires de ces articles m’ont rappelé que « rester dans l’obscurité » n’était pas un crime et que le besoin de ne pas venir « au soleil » joue un rôle déterminant dans l’expression des idées.  L’espace ne nous permet pas d’entrer dans les détails mais l’expérience de ces derniers jours ne nous donnent pas tord d’avoir évoqué le besoin de venir au soleil. 
 

Bref, nous savons tous que plus nous œuvrons dans l’obscurité, et surtout si nous ne tenons pas des langages décents à l’égard des uns et des autres, nous ne ferons qu’approfondir la fosse dans laquelle nous nous trouvons.    Bon nombre de nos compatriotes trouvent un malin plaisir de semer la zizanie et voir même porter atteinte à la dignité des personnes par la signature des articles qui ne portent pas le nom de leur auteur. 
 

D’aucuns trouvent le malin plaisir de vouloir apporter un démenti (toujours cachés) en jurant sur le Saint Coran et le mois béni du Ramadan qu’ils ne sont celui dont l’autre accuse. Pensons-nous un seul instant que ce type de comportement puisse calmer le jeu ? Le temps qu’ils prennent de sortir de leur métamorphose (je dirai plutôt silence parce qu’ils n’ont pas toujours apparu au soleil) les dégâts les plus odieux ont été déjà commis et les atteintes graves ont porté leur « fruit » pour tous ceux qui trouvent leur compte dans l’ombre et les autres qui se plaisent dans l’état piteux dans lequel se trouve le Tchad. 
 

Comment comprendre que de telles insalubrités puissent être conçues et mises en ligne ? Comment comprendre que les politico-militaires ne disent pas un seul mot sur l’état de délabrement de leurs représentants ?  Comment ignorer que le monde entier est pris à témoin devant ce type de comportement ?  Comment ignorer le fait le Tchad est déjà « somalisé » par le comportement des tchadiens de tout bord ? Comment ignorer que le Secrétaire général des Nations estime qu’il vaille la peine de trouver une issue politique pour la crise (voir la visite récente – premier septembre 2008  de M. Edmond Mulet, sous/secrétaire général chargé des forces de maintien de la paix, accompagné du représentant permanent du SG des Nations unies au Tchad et en RCA, M. Victor Angelo) ?  Comment voulons-nous que ceux qui cherchent  à contribuer au solutionnement puissent comprendre quelque chose dans ce qui se passe ? Comment ignorer la possibilité que les détracteurs puissent trouver plus aisé de maintenir le statu quo ?  Les insalubrités qui circulent ces derniers temps sont là pour en témoigner.    Les rédacteurs et gérants des sites accompagnés de ceux qui les soutiennent doivent au minimum veiller à ce que de telles ordures ne puissent pas apparaitre dans les endroits publics. 
 

Si les rédacteurs des sites ne peuvent pas faire mieux pour livrer des informations fiables et publier des analyses pertinentes pour éduquer les sceptiques et ceux qui cherchent à mieux comprendre le problème tchadien, ils ont au moins l’obligation de ne pas publier les insalubrités qui leur parviennent des personnes couchées dans des profondeurs connues seulement de Dieu.

Repost 0
Published by rdpl, pour un Mieux Vivre-Ensemble - dans Ils-Elles ont dits
commenter cet article
19 juillet 2008 6 19 /07 /juillet /2008 23:47

Tous comme moi, nous avons  beaucoup lu des articles sur le Tchad. Articles écrits par des gens de tous bords, étrangers - non tchadiens- et des tchadiens. Les non tchadiens apportent un regard totalement différent en proposant des solutions certes pragmatiques mais inappropriées au cas du Tchad. Tchad oui, un cas unique dans le monde !  Mais j’aime particulièrement les articles écrits par des Tchadiens. Car c’est mon pays, ton pays, votre pays, notre pays. Mais ce que nous faisons avec ce pays, est un désastre ! Nous accusons tout le monde. La France, la Libye, le Soudan d’une part, et des rebelles d’autre part. Dans la situation actuelle, les rebelles sont soit les neveux du Président ou ses anciens proches collaborateurs. Le Pays a toujours fonctionné de cette manière. Ceux qui ne sont pas « contents ». Pour n’avoir pas assez « profité » ou parlons crument, vidé les caisses de l’Etat, précipité le Tchad dans ce désordre bien organisé, vont s’armer et se revendiquent « libérateurs » du peuple. Rebelles, ils mettent en danger de ceux qu’ils voudraient en jour libérés. Comment ? En les terrorisant, prenant leurs biens, violant les femmes, tuant les pauvres innocents. Puis, une fois installés dans les couloirs du pouvoir, ils se comportent en chefs de guerres, une armée d’occupation. Nous avons vu CSM, totalement moribond, HH (effort de guerre, demi salaire, opération or, la tristement célèbre DDS) et maintenant IDI, qui lui est un vrai champion ! Il n’a pas du tout travaillé, il n’a pas envie, c’est à prendre ou à laisser ! Voilà ! Non il a quand même fait quelque chose ! Il a promis « ni or ni argent mais la démocratie » Ce discours j’aurai aimé qu’il soit réécrit. Cela ressemblera à ça « ni or ni argent mais la médiocratie ». Il faut lui accordé, reconnaître cet exploit : la médiocrité absolue à tous les échelons de l’Etat, depuis 19 ans ! De Tombalbaye à IDI, ils sont tous coupables de mettre le Tchad dans le cycle infernal, cet éternel recommencement.. HH aurait fait un excellent président ! L’homme, il faut le reconnaître est très brillant. Mais hélas il a utilisé sont intelligence pour tuer son peuple. Cette histoire triste, est la notre, nous Tchadiens. Nous en sommes tellement fiers et jaloux que nous le perpétuons. Tchadiens du Sud ou du Nord. Nous sommes tous dans un avions sans pilote ni commandant de bord. Ainsi va le Tchad. Aucun projet d’avenir pour une enfant qui naît aujourd’hui !

 

Depuis 1979 jusqu’à nos jours, il y a un « clan » qui s’est emparé du Tchad. Tout tourne autour d’un groupuscule des enfants du BET ! Avec des statistiques aussi fiables, ce clan ne compte même pas 60.000 personnes. Femmes-enfants-hommes et vieillards, y compris. Je parle ici sans haine, c’est un constat. Mais il faut aussi rappeler ici comment la rébellion de Mangalmé en 1964 a commencé. Une histoire sordide d’impôts sur le bétail. Les éleveurs n’étaient pas contents, les forces de l’ordre du pouvoir en place de l’époque François Tombalbaye, ont réprimé les « récalcitrants » dans le sang. De là, les hommes et femmes très habiles pour assouvir leurs propres intérêts, ont enfanté beaucoup de maux : régionalisme, sudistes, nordistes, communautarisme, kirdi, musulman et j’en passe. 44 ans après, le Tchad continue sa chute abyssale. La vie d’un humain ne vaut rien. Et pendant ce temps, les animaux européens ont des ligues, des associations qui les défendent ! Le monde à l’envers certainement dans la tête de mes compatriotes. Oui il faut dire que le peuple Tchadien s’est arrêté de vivre ! 

Les seuls capables de sortir le Tchad de cette misère restent les jeunes. Réapprendre à y      croire. Que rien n’est perdu. Qu’il faut se remettre au travail. Aller à l’école, apprendre les vraies valeurs qui font les Vrais Hommes. Se dire que le nordiste, le sudiste, le kirdi, le musulman, le goran, le moudang, le ngambay, le zoli… tous, nous venons d’un seul pays : le Tchad. Se regarder entre les yeux, se prendre la main, et tous dire à nos parents que la guerre suffit ! Qu’ils nous ont assez utilisés comme enfants soldats. Que nous méritons un avenir meilleur ! Que le jeunesse Tchadienne peut se mettre en grève pour revendiquer ses droits. Par exemple décider une année blanche pour protester réellement ! Oui perdre une année scolaire pour se faire entendre dans le monde entier. C’est très pacifique et très noble par rapport tous les messages belliqueux qu’on nous biberonne depuis 44 ans. Rappelons que Moussa Traoré a été chassé du pouvoir par les étudiants alors qu’il se croyait tout puissant.. Une jeunesse en colère, est une tornade. Elle peut renverser tout sur son passage. Oui, Jeunesse Tchadienne, Nous pouvons le faire. Décidons d’une assise dans les salles de l’Assemblé Nationale. A Ndjamena pour traduire exactement le sens de « NDJAMENA ». Un vrai nouveau départ à ce pays. Chaque région, même la plus reculée du Tchad doit avoir un délégué. Délégué, choisi parmi les collégiens, lycéens et étudiants…. Envoyons nous des message de paix tous les jours. Resserrons les nous les coudes tous les jours. Ensemble, nous sommes imbattables. Le Tchad, c’est Notre Pays. On Doit y Vivre en Paix ! Avoir des Projets d’Avenir ! La Jeunesse, Levons Nous ! C’est Notre Tour ! L’Avenir, Il Faut le Construire Maintenant !

Merci
Bob KOUMOIS


Repost 0
Published by Le Blog du Rdpl pour un Mieux Vivre-Ensemble - dans Ils-Elles ont dits
commenter cet article

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher