Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 août 2011 2 16 /08 /août /2011 09:48

758455_des-rebelles-libyens-en-pick-up-se-dirigent-vers-la-.jpgL'étau se resserre autour de Tripoli face à un Kadhafi en apparence inflexible. Mais des rumeurs de pourparlers entre le régime en place et les rebelles se répandent.

Les rebelles libyens ont pris lundi le contrôle de trois villes clés sur la route de Tripoli, l'une de leurs plus importantes percées depuis le début du conflit il y a six mois. Mais la confusion règne autour de pourparlers en Tunisie. 

Sur le terrain, les insurgés ont affirmé contrôler la "majeure partie" de Zawiyah, à une quarantaine de kilomètres à l'ouest de Tripoli ainsi que les villes de Gharyane et Sorman, situées respectivement à 50 km au sud et à une soixantaine de kilomètres à l'ouest de la capitale libyenne. Ils resserrent ainsi l'étau autour de Tripoli, bastion du régime de Mouammar Kadhafi, qui fait face depuis le 15 février à une révolte qui s'est transformée en conflit armé. 

                                                                                              

 

Selon le commandant rebelle Abdoul Hamid Ismaïl à Zawiyah, la bataille, qui a fait rage durant la nuit, a permis aux rebelles de repousser les forces pro-Kadhafi à la périphérie est de la ville. Cinq insurgés ont été tués.  

Progression des rebelles

A l'issue d'intenses combats dimanche, les insurgés ont également pris le contrôle de Sorman et de Gharyane, qui, avec leurs garnisons, servaient de rempart à Tripoli. Selon un porte-parole de la rébellion, les insurgés contrôlent aussi les 15 km de route entre Zawiyah et Sorman, ce qui prive la capitale de sa voie habituelle d'approvisionnement depuis la Tunisie. 

Sur le front Est, les rebelles contrôlent désormais toute la zone résidentielle dans l'est de Brega, selon un journaliste de l'AFP. Les combats se déroulaient lundi du côté des installations pétrolières dans la partie ouest, où le journaliste pouvait entendre des échanges de tirs d'artillerie. 

Les jours de Kadhafi sont comptés, que son isolement est de plus en plus important chaque jour 

"Il devient de plus en plus clair que les jours de Kadhafi sont comptés, que son isolement est de plus en plus important chaque jour", a déclaré le porte-parole de la Maison Blanche, Jay Carney, tandis que la porte-parole du département d'Etat, Victoria Nuland, annonçait que les Etats-Unis étaient "très encouragés par la progression des rebelles". 

Pourparlers en Tunisie?

L'envoyé spécial pour la Libye du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon, le Jordanien Abdel Ilah Khatib, est arrivé lundi à Tunis en annonçant qu'il venait se joindre aux discussions entre responsables du régime et de la rébellion. A New York, l'ONU a cependant démenti une quelconque participation, assurant ne disposer d'"aucune information concrète concernant des pourparlers qui auraient lieu en Tunisie entre le Conseil national de transition et les autorités de Tripoli". 

Selon une source proche de la sécurité tunisienne, des pourparlers ont bien eu lieu dimanche entre rebelles et représentants du régime à Djerba en Tunisie, et une source aéroportuaire a affirmé qu'un jet tri réacteur sud-africain y était stationné près de deux hélicoptères qataris. 

Dans un message sonore diffusé dans la nuit de dimanche à lundi, Mouammar Kadhafi s'est pourtant montré inflexible: "La fin du colonisateur est proche et la fin des rats est proche (...). Ils n'ont plus qu'à recourir au mensonge et à la guerre psychologique après l'échec de toutes les guerres". 

Partager cet article

Repost 0
Published by Rdpl, mieux vivre-ensemble - dans Actualités Nationales
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • RDPL, Mieux Vivre-Ensemble
  • : Rassemblement Démocratique pour la Paix et les Libertés au Tchad. La passion de bâtir, le rêve de construire un Tchad nouveau!
  • Contact

Young-black« Nous voulons être délivrés. Celui qui donne un coup de pioche veut connaitre un sens à son coup de pioche. Et le coup de pioche du bagnard, qui humilie le bagnard, n’est point le même que le coup de pioche du prospecteur, qui grandit le prospecteur. Le bagne ne réside point là où les coups de pioche sont donnés… » ANTOINE de Saint-Exupéry, in TERRE DES HOMMES.

 

284215_1905906284433_1145065966_31634001_2909666_n.jpg



Rechercher